Blog

L'instant Néophyte : Publicités ciblées

02 mai
2011
« Comment font les sites comme MSN, Facebook, pour adapter les publicités en fonction de ce que nous aimons ? »
Alphonsine, Ménilmontant.

Ce procédé s'appelle « publicité ciblée ». Pour afficher les annonces qui nous correspondent le mieux (et donc favoriser l'acte d'achat), ces sites doivent apprendre à nous connaître. Pour ce faire ils ont recours à plusieurs outils :

Le ciblage contextuel

Cela consiste à analyser la page en cours, et à proposer des publicités qui s'y rattachent. C'est le ciblage le plus facile à mettre en œuvre : les réclames contextuelles sont fortement impactées par le contenu de la page que vous êtes en train de visiter.

Exemple de publicité sur un article intitulé « Les conseils Appareil photo numérique » du site Tom's Guide

Et maintenant, sur le même site, un article nommé « High-tech écolo : vers un nouveau Grenelle ? »

 

Le ciblage socio-démographique

Toujours de façon très simple, les publicités sont filtrées selon votre profil connu (âge, sexe, géolocalisation, ou tout autre donnée personnelle que vous auriez renseignée). De fait, c'est une pratique qui fonctionne très bien sur les réseaux sociaux.

Le ciblage comportemental

Plus complexe dans la pratique, votre profil « psychologique » est dressé selon vos habitudes de navigation : un tableau très précis de votre personnalité et de vos goûts peut être dressé en analysant les sites que vous consultez au quotidien, les mots-clefs que vous recherchez, les articles de blog que vous postez, les commentaires que vous laissez, etc.

Lorsque des annonceurs créent une campagne publicitaire avec des outils tels que les fameux Google AdWords, Facebooks Ads, ils doivent remplir un formulaire très complet qui décrit leur cible de prédilection : géolocalisation, tranche d'âge, centre d'intérêts, etc.

La limite entre l'efficacité et la violation de la vie privée est très mince, si bien que Google précise que les site dits « sensibles » (pouvant déterminer vos préférences politiques, religieuses ou même sexuelles) ne sont pas pris en compte.

Une vidéo réalisée par Google explique en image ce dernier ciblage :

Techniquement, pour récolter ainsi les informations dont ils ont besoin, les sites doivent accéder à vos données de navigation. Pour ce faire, il ont recours a une fonctionnalité de votre navigateur : le cookie. Il s'agit en fait d'un petit fichier texte stocké sur votre ordinateur qui peut contenir tout type de données (mot de passe, préférences d'utilisation, etc.).

Il suffit dès lors de supprimer les cookies de votre navigateur pour effacer tous les éléments concernant votre profil comportemental. Si la manipulation est efficace, elle reste manuelle et contraignante.

Brider ou désactiver le ciblage comportemental

Google propose une interface permettant de gérer les renseignements relatifs à votre profil comportemental.

Le moteur de recherche dispose aussi d'un mode « opt-out » (littéralement « se désengager, décrocher ») qui indique à son module de publicité de ne pas prendre en compte vos données de navigation pour affiner le résultat : http://www.google.com/privacy/ads/ .

Néanmoins, il n'y a pas que Google qui stocke des informations nous concernant. C'est pourquoi le site NAI (Network Advertising Initiative) propose de passer en mode « opt-out » plus de 70 sites pratiquant le ciblage comportemental.

Indispensable si comme moi vous souhaitez préserver votre vie privée.

 


Un petit commentaire ?